CVB 52 HM – Arago Sète VB (3-1)

Juste à temps !

Samedi 18 novembre, le Chaumont VB 52 Haute-Marne a failli jouer une nouvelle fois la prolongation, dans sa salle Jean-Masson,
face à Sète. Après avoir maîtrisé les deux premiers sets, les Cévébistes ont faibli, avant de retrouver le bon tempo (3-1).

Le Chaumont VB 52 Haute-Marne a enfin emmagasiné les trois points dans sa salle Jean-Masson, hier soir, face à Sète. Mais il lui aura fallu lutter jusqu’au coup de sifflet final et les derniers points de la rencontre pour ne pas s’embarquer dans un nouveau “tie-break” qui lui semblait pourtant promis.

En prenant d’emblée les commandes du premier set au service, les Chaumontais obligent leurs adversaires à revoir rapidement leur plan d’action. Le Bulgare Grozdanov, en difficulté sur ses arrières, est rapidement remplacé par Axel Truhtchev (6-2) pour tenter de stabiliser le groupe défensivement. Mais la tâche est rude pour les Sétois, qui plient sous la puissance locale. En remportant la bataille physique qu’il a engagée, le CVB 52 creuse rapidement l’écart (16-11). En face, les Héraultais perdent beaucoup d’énergie à contester certaines décisions arbitrales, alors que dans le jeu, le secteur “service/réception” reste vraiment trop fragile pour inquiéter des Cévébistes évoluant dans un fauteuil : 25-18 en 22’.
A l’entame de deuxième set, les visiteurs démontrent un peu plus d’envie et viennent poser plus de problèmes aux Cévébistes, dont le réalisme offensif reste toutefois précieux (8-7)… A condition que Stephen Boyer ne perde pas le fil de cette réussite (9-11). Le jeune attaquant chaumontais lâche alors le bras au service (trois “aces” consécutifs), quand, au filet, Yacine Louati, lui, déroule : le CVB 52 reprend les rênes (19-15), pour ne plus les lâcher. A l’image du “pointu” local, irrésistible sur cette fin de manche, le rouleau compresseur cévébiste met un terme au suspense : 25-21 en 26’.

Baisse de régime

Pourquoi se priver de son meilleur atout ? Après la pause, les Chaumontais reprennent la partie là où ils l’avaient laissée. Stephen Boyer, toujours sur orbite, continue à imprimer la cadence (5-3). Mais la formule commence forcément par s’user. En face, les Sétois ont suffisamment d’expérience pour stopper l’hémorragie et obliger leur hôte à revoir leur système (9-9, puis 10-13). D’autant que les Cévébistes possèdent d’autres solutions. A commencer par le centre, un secteur largement délaissé depuis le début de la rencontre, et qui retrouve quelques couleurs (16-17). Mais la série de services d’Axel Truhtchev donne un avantage crucial aux visiteurs ; 22-25 en 27’.
Un geste qui a trouvé les faveurs des Sétois depuis plusieurs minutes et qui leur permet surtout de se montrer de plus en plus solides au block. En face, la machine chaumontaise s’enraye et oblige ses occupants à courir après le score (5-8). Javier Gonzalez, à son tour, aligne les services (11-11), mais le CVB 52 n’arrive pas à se maintenir au-dessus de la ligne de flottaison. Sète a pris la direction du jeu et les Haut-Marnais semblent perdus dans leur moitié de terrain (11-16). Une remise en question est nécessaire. Un “block/défense” plus compact et une qualité de service retrouvée remettent les Cévébistes dans le coup (21-22), mais les premières balles de set sont sétoises (22-24). Les services de Daniel Jansen Van Doorn sont précis quand Stephen Boyer est à la conclusion, pour un renversement de situation quasi inespéré pour les locaux : 26-24 en 30’.
De ces victoires qu’il est toujours bon de savourer et qui permet au CVB 52 de rester en tête du classement…
Laurent Génin

Commentez cet article

  • Blog
  • Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Loading Facebook Comments ...