SAEMS Tourcoing LM – CVB 52 HM (0-3)

Le CVB s’exporte bien

Après un premier set accroché, le Chaumont VB 52 Haute-Marne s’est envolé logiquement vers la victoire, jeudi 9 novembre, à Tourcoing (0-3). Un succès qui permet aux Cévébistes de prendre la première place provisoire au classement.

C’était l’occasion d’envoyer un message à ses rivaux. Hier soir, en match avancé de la cinquième journée de championnat, le Chaumont VB 52 Haute-Marne est allé s’imposer logiquement chez le promu tourquennois pour prendre les rênes du classement, en attendant la suite des débats les jours prochains. Un succès qui confirme les bonnes dispositions du club haut-marnais à l’extérieur depuis le début de saison : trois matches, trois victoires et neuf points.
En difficulté sur le plan offensif en début de match, les visiteurs sont néanmoins dominés dans ce secteur par des Tourquennois, emmenés par l’ex-Cévébiste Ronald Jimenez (8-6). Une fois encore, le CVB 52 rate son entame de rencontre et peine à trouver le bon rythme. Incapables de mettre en difficulté la réception locale et trop friables au contre, les Haut-Marnais voient logiquement leurs hôtes du soir s’échapper au tableau d’affichage (16-13). Pour les Chaumontais, collectivement dépassés, seuls quelques éclairs individuels peuvent attiser la flamme visiteuse. La qualité de service retrouvée de Stephen Boyer, Javier Gonzalez et Yacine Louati permet pourtant au CVB 52 d’obtenir, presque miraculeusement, la première balle de set de la partie (23-24). Et c’est ce dernier, natif de Tourcoing, qui vient mettre à mal les ambitions locales sur un ultime “ace”, après avoir tout de même vu passer trois opportunités nordistes de conclure : 28-30 en 35′.

Le CVB débloque la machine

Fallait-il cette entame compliquée pour débloquer un ressort dans la mécanique du jeu chaumontais ? Toujours est-il qu’à l’amorce du deuxième acte, les Haut-Marnais se montrent plus réalistes, réduisant le déchet qui venait polluer leurs intentions. Les premiers contres gagnants de la partie offrent d’ailleurs l’avantage aux visiteurs (11-13). Une présence au block qui vient élargir les solutions cévébistes, même si de l’autre côté du filet, Ronald Jimenez poursuit son récital offensif (17-17). Mais le Colombien reste trop isolé au filet pour supporter l’entière responsabilité des points locaux. Sauli Sinkkonen, entré en jeu, poursuit le travail de sape au block et permet au CVB 52 d’avoir une marge de manœuvre plus confortable, pour finaliser le travail quelques minutes plus tard : 20-25 en 27′.
Après la pause, les Tourquennois entament la troisième manche avec détermination (2-0). Mais depuis plusieurs minutes déjà, le scénario a changé. A l’image d’un Ronald Jimenez moins tranchant, quand son homologue adverse, Stephen Boyer, lui, vole au-dessus du filet (8-12). Les fautes directes s’accumulent pour les Nordistes qui tentent de trouver des solutions issues de leur banc. Mais le “pointu” visiteur, lui, prolonge le plaisir par une série de services dont il a le secret (11-17). La réaction d’orgueil tourquennoise est vite étouffée et le CVB 52 s’en va, avec maîtrise, conclure les débats : 18-25 en 25′.
Battus deux fois en match de préparation par ces mêmes Tourquennois, les Chaumontais ont gagné le match qu’il fallait hier soir. Ils ont désormais neuf jours pour préparer tranquillement la venue de Sète.
Laurent Génin

 

 

Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Commentez cet article

  • Blog
  • Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Loading Facebook Comments ...