Ajaccio – CVB 52 HM (0-3)

Des Cévébistes récidivistes

Après la victoire en Supercoupe en début de mois, le Chaumont VB 52 Haute-Marne a récidivé contre Ajaccio (3-0), samedi 28 octobre, sur l’Ile de Beauté. Une victoire logique qui rassure les Cévébistes, après leur revers contre Paris le week-end précédent.

Trois semaines après avoir ouvert la saison, lors de la Supercoupe, à Mulhouse, le Chaumont VB 52 Haute-Marne et Ajaccio se retrouvaient, hier soir, pour le compte du championnat. Attendus par des Corses revanchards, dépossédés en Alsace du trophée dont il étaient les tenants du titre, les Cévébistes espéraient, eux, faire oublier leur revers de la semaine passée face à Paris.

Comme l’avait laissé entendre l’entraîneur chaumontais, Silva-no Prandi, durant la semaine, c’est avec un changement dans sa ligne de réception et la titularisation de Bruno Lima que le CVB 52 débute la rencontre. Une entame difficile pour les Corses, qui subissent la qualité de service haut-marnaise, sans pouvoir redresser la barre offensivement (3-8). Les Cévébistes ont pris le match par le bon bout, avec des attaquants réalistes et un block qui trouve sa place (11-16). Javier Gonzalez peut compter sur une efficacité totale de ses coéquipiers sur toute la largeur du filet. En y ajoutant une réception particulièrement stable, et des points gagnants sur les “rallyes” (14-20), le CVB 52 se dirige facilement vers le gain de la manche, sauf que les Cévébistes connaissent toujours ces pério-des troubles, agrémentées de séries de points gâchant l’embellie. Stephen Boyer se charge alors d’écourter les débats à temps : 21-25 en 28′.
La belle fin de set des locaux leur permet d’attaquer le deuxième avec confiance (9-6). C’est au tour des Chaumontais de courir après le score, même si l’écart ne dépasse jamais les trois points. Comme dans le premier set, ce sont les services flottants de… Kévin Rodriguez qui viennent perturber la
réception ajaccienne (11-11).

Renversant CVB !

Si un block de Daniel Jansen Van Doorn offre le premier avantage visiteur de cette manche (18-19), ce sont les Corses qui s’offrent la première balle de set (24-23). Cinq opportunités plus tard, les locaux se heurtent au répondant haut-marnais (28-28), et sur la première occasion cévébiste, une mauvaise réception adverse profite à Kévin Rodriguez qui conclut : 28-30 en 34′.
Avec ces deux sets de retard et le scénario de la fin de manche précédente, le doute s’est forcément installé dans les têtes ajacciennes. D’autant qu’avec deux aces et un contre, le CVB 52 pèse physiquement sur le jeu (7-9). Pour Ajaccio, le salut passe par une détermination sans faille et le courage n’est pas la moindre des qualités des Corses qui reviennent par deux fois au score (13-13, puis 16-16) pour passer devant au “money time” (22-20).  Toutefois, les Cévébistes peu-vent compter sur le sang-froid de Lima et les exploits de Jérémie Mouiel en défense pour renverser la tendance, in extremis mais logiquement : 24-26 en 29′.
Une victoire qui permet aux Chaumontais de compenser les points perdus à domicile, le week-end dernier, face à Paris : toujours bon pour la confiance !
Laurent Génin

Commentez cet article

  • Blog
  • Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Loading Facebook Comments ...